• TOP
  • 人 Gens

番組紹介 Présentation de l’émission

人 Gens

第24回文化庁メディア芸術祭

  • France Icon
  • Francais

24e Japan Media Arts Festival

  • Rock'n'roll Montain – Iwaisawa Kenji
    Hakusensha – Umino Chika
    Mujintô Production – Koizumi Meirô

 

24e Japan Media Arts Festival
Grand festival artistique tournant autour du digital, le Japan Media Arts Festival a tenu cette année sa 24e édition. Quatre catégories y sont représentées : Art, Divertissement, Animation et Manga. « Princesse Mononoke » et « Shin Godzilla » sont par exemple d'anciens lauréats du festival. Cette année, quel genre d'oeuvre sera récompensée ?
Dans la catégorie Divertissement, le grand prix est un film d'animation qui a pris 7 ans et demi de travail ! La technique de rotoscopie consiste à filmer de vraies scènes puis de calquer les images en animation. Ainsi, les images sont précises et il devient possible d'animer aussi les décors, ce qui ne se fait pas ordinairement au vu de la quantité de travail que cela représente. Avec plus de 40 000 planches, tout est millimétré jusqu'au moindre détail.
Dans la catégorie Art, l'oeuvre gagnante propose une immersion visuelle en réalité virtuelle suivie d'une histoire... une expérience inédite !
Découvrons les œuvres des autres catégories avec des représentants du monde entier !

 

24e Japan Media Arts Festival

 

Point "Esprit" à ne pas manquer 1 :

Un travail acharné de 7 ans et demi

Le gagnant de la catégorie Divertissement s'intitule « Musique » et a été créé par Iwaisawa Kenji. Il s'agit d'une animation de plus de 40 000 planches... soit 7 ans et demi de travail. On y utilise le rotoscope, une technique qui consiste à filmer des acteurs puis de transformer les images en animation. Cela permet aux décors de bouger, mais chaque planche doit être dessinée à la main.

 

24e Japan Media Arts Festival

 

Point "Esprit" à ne pas manquer 2 :

Une œuvre née de l'ère du digital

Le gagnant de la catégorie Animation : de « Eizôken ni te o dasu na ! » de Yuasa Masaaki. Un travail d'animation qui exploite à fond les possibles du digital.

 

24e Japan Media Arts Festival24e Japan Media Arts Festival

 

Point "Esprit" à ne pas manquer 3 :

Une œuvre qui a déjà plus de 14 ans

La gagnante de la catégorie Manga est Umino Chika avec son « Sangatsu no Lion ». Ce manga dure depuis 14 ans. Cette histoire dramatique et poétique tient le lecteur en haleine et dépeint un portrait détaillé des personnages.

 

24e Japan Media Arts Festival24e Japan Media Arts Festival

 

Point "Esprit" à ne pas manquer 4 :

La fusion du théâtre, de la réalité virtuelle et de l'esthétique

Le gagnant de la catégorie Art : « Shibarareta Prometheus », de Koizumi Meirô. La première partie est une immersion visuelle avec un casque de réalité virtuelle, puis le public écoute une histoire. Théâtre, réalité virtuelle et esthétique pour donner au spectateur une expérience complète.

 

24e Japan Media Arts Festival24e Japan Media Arts Festival

 

NEXT

Les travailleurs de l'ombre de l'alimentaire

 

Les travailleurs de l'ombre de l'alimentaire

 

Contact

* Rock'n'roll Montain

* Hakusensha

* Mutôjima Production

 

アーカイブ

page top