• TOP
  • 品 Objets

番組紹介 Présentation de l’émission

品 Objets

桐下駄職人 丸山勝美 (82) 高橋枝里(31) 師弟で守り続ける100年の伝統の灯

Maruyama Katsumi (81 ans) et Takahashi Eri (31 ans), fabricants de getas et héritiers d'une tradition centenaire

Maruyama Katsumi et Takahashi Eri, fabricants de getas

À Numata, dans le département de Gunma, les getas (chausses traditionnelles japonaises) ont plus de 100 ans d'histoire. Mais l'artisan Maruyama Katsumi est le dernier à tenir encore un atelier à Numata. En effet, au fil du temps, la demande de ces chausses traditionnelles baisse et le nombre d'artisans diminuent. Maruyama n'a personne pour lui succéder et commence à abandonner cette idée. C'est alors qu'une élève fait son apparition...
Voilà qui le rassure, mais un nouvel obstacle se présente : la pandémie du coronavirus. Puisque les gens restent chez eux, la demande est faible. Maruyama est prêt à déposer le bilan... Pourtant aujourd'hui, les commandes pleuvent et il y a 3 mois d'attente pour obtenir son produit ! Que s'est-il passé ? Découvrons les secrets de l'inventivité de l'élève de Maruyama !

Maruyama Katsumi (81 ans) et Takahashi Eri (31 ans), fabricants de getas et héritiers d'une tradition centenaire

 

Point "Esprit" à ne pas manquer 1

Les getas de Numata

Le département de Gunma est célèbre pour la qualité de son bois : le pualownia d'Aizu. Ses caractéristiques : léger, souple, brillant.

Maruyama Katsumi (81 ans) et Takahashi Eri (31 ans), fabricants de getas et héritiers d'une tradition centenaireMaruyama Katsumi (81 ans) et Takahashi Eri (31 ans), fabricants de getas et héritiers d'une tradition centenaire

 

Point "Esprit" à ne pas manquer 2

Le maître, Maruayama Katsumi

Une fois qu'on s'y est habitué, ses getas sont irremplaçables. Le processus de leur fabrication se décompose en 7 étapes (découpage du bois, séchage, assemblage, polissage...). D'ordinaire, ce processus requiert l'intervention de 7 artisans différents, mais Maruyama fait tout tout seul. Réputé pour sa technique, il a reçu plusieurs prix départementaux reconnaissant sa valeur d'artisan traditionnel.

Maruyama Katsumi (81 ans) et Takahashi Eri (31 ans), fabricants de getas et héritiers d'une tradition centenaire

 

Point "Esprit" à ne pas manquer 3

L'élève, Takahashi Eri

Ingénieure systèmes à l'origine, elle se présente chez Maruyama il y a 3 ans, alors qu'il n'y croyait plus. Et déjà, c'est elle qui a repris une grande partie des tâches.

Maruyama Katsumi (81 ans) et Takahashi Eri (31 ans), fabricants de getas et héritiers d'une tradition centenaire

 

Point "Esprit" à ne pas manquer 4

Une succession assurée

Takahashi entre dans le monde de l'artisanat... Elle pensait que la formation serait difficile, mais Maruyama ne se montre pas si sévère. Il lui enseigne directement, sans passer par la méthode plus traditionnelle qui consiste à simplement observer le maître. En un an, elle apprend les rudiments du métier.

Maruyama Katsumi (81 ans) et Takahashi Eri (31 ans), fabricants de getas et héritiers d'une tradition centenaire

 

Point "Esprit" à ne pas manquer 5

Une élève qui a des idées

Sous l'influence du coronavirus et des mesures de confinement, les ventes de getas chutent. Mais Takahashi s'adapte : elle invente une paire de getas d'intérieur.

Maruyama Katsumi (81 ans) et Takahashi Eri (31 ans), fabricants de getas et héritiers d'une tradition centenaire

 

Point "Esprit" à ne pas manquer 6

Des getas d'intérieur très demandées

Leur semelle en caoutchouc est adaptée aux surfaces d'intérieur et leurs couleurs sont proches de celles d'un kimono ! Takahashi met en place une vente en ligne : avec quasiment 10 paires commandées par jour, c'est un succès immédiat !

Maruyama Katsumi (81 ans) et Takahashi Eri (31 ans), fabricants de getas et héritiers d'une tradition centenaireMaruyama Katsumi (81 ans) et Takahashi Eri (31 ans), fabricants de getas et héritiers d'une tradition centenaire

 

NEXT

Le wasabi né d'une eau pure

Le wasabi né d'une eau pure

 

Contact

* Atelier de getas Maruyama

アーカイブ

page top